IMG_0443.jpg

L'histoire

Respecter l'histoire des bâtiments...

Restaurer les lieux
dans le respect du passé… 
et se tourner vers l‘avenir...

Au début du XVIIIème siècle, Édouard Joachim De Beaurepaire, Seigneur des Barres et de Champigny, possède l’ensemble des terres de Champigny-sur-Aube.

 

Une anecdote

Lors de son décès en 1728, Édouard Joachim De Beaurepaire fait don d’une rente versé à l’Église de Champigny-sur-Aube afin qu’une messe lui rende annuellement hommage et ce à perpétuité. La tradition s’est perdue avec le temps…

 

Le 20 aout 1735, Charles François Cuissotte de Gizancourt épouse Élisabeth de Beaurepaire fille de Édouard Joachim De Beaurepaire et de Marie Élisabeth de Bourges.

 

Son petit-fils, Armand Charles Cuissotte vend la propriété en 1841. Si la grange, le colombier et ses dépendances persistent, un bâtiment qui complétait le carré de la cour, fût détruit.

 

Charles Alexandre BERTRAND rachète et donne naissance à l’actuelle demeure en 1851.

Le contemporain et célèbre Astronome Troyen Charles Delaunay, y apposera un cadran Solaire remarquable sur la face Est de la Demeure.

 

Va ensuite se succéder plusieurs propriétaires jusqu’à l’acquisition en 2017 par Olivier & Elisabeth , les actuels gérants. 

Pendant plus de 100 ans, la grange a eu une vocation agricole, ainsi lors de l'acquisition de la ferme la décision fut prise de procéder à sa restauration & à son aménagement.

 

L’objectif majeur consistait à respecter les lieux et leurs volumes dans le respect de leur beauté singulière ainsi que les personnes qui y vécurent, en mettant en évidence les anciens usages, ainsi que les utilisations contemporaines.

Il était impératif de conserver ce supplément d’âme, et l’intégrité de ces éléments :

  • Isolée phonétiquement et thermiquement la grange et sa toiture dans leur esprit d’origine, 

  • Maintien & restauration des pignons en craie à l’identique, 

  • Création d'un mur en pan de bois comme à l'origine

  • Conservation des volumes intérieurs, dont seul l’usage diffère aujourd’hui.

  • Réalisation d'un bâtiment aux propriétés thermiques dernière génération afin de réunir la grange et les écuries

1C8FE9FA-11F5-4922-8675-77191560DB30.JPG

Respecter les matériaux utilisés

Le charme du Clos de Beaurepaire réside également dans la diversité et la noblesse des matériaux utilisés.

Le réemploi  des matériaux ou l’usage de matériaux  locaux pour les planchers, poutres, craies & briques a permis la préservation de l’apparence des bâtiments.

  • Utilisation des anciens planchers de la maison de maitre pour habiller les cloisons de l'entrée du cottage,

  • Reprise des vieilles poutres dans certains décors ou pour des consolidations,

  • Réfection des pignons en craie de la grange à la chaux

  • Création d'une terrasse en brique typique de champagne de la tuilerie Royer de Soulaines-Dhuys.

17915750746665324.jpg
IMG_1521 3.jpg

Le cadre

Au coeur de la vallée de l'aube

Cha&Rob-218.JPG

Qui sommes-nous?

Des hommes & des femmes passionnées